Par­fois la vie nous malmène telle­ment qu’on croit que plus rien de bien ne nous arrivera jamais. Si vous le pensez aujour­d’hui, lisez ces mots : « Car moi, le Seigneur, je sais bien quels pro­jets je forme pour vous […]. Je veux vous don­ner un avenir à espér­er » (Jér 29.11). Dieu a un plan par­fait pour chacun(e), mais tout le monde ne le réalise pas, pour deux raisons. 1) On ignore avoir des droits et des privilèges.On croit juste que Dieu nous sauve et nous emmène au ciel après la mort, mais on oublie qu’il agit tout au long de notre exis­tence. 2) On est loin du niveau de vie que Dieu avait prévu car on manque de con­fi­ance en soi. On croit qu’il va bénir tout le monde, sauf nous, parce qu’on n’en est pas digne Dieu nous a revê­tus de la jus­tice de Christ, nous sommes donc dignes à ses yeux et il veut nous bénir comme il l’a promis. Dans les temps bibliques, lorsqu’un nou­veau roi accé­dait au trône, il s’as­sur­ait que l’an­cien roi et sa famille étaient mis à mort. Ain­si, per­son­ne ne pour­rait se soulever con­tre lui. Quand David a suc­cédé au roi Saül, Mephi­bo­cheth, le petit-fils de Saül, s’est enfui dans le désert, ter­ror­isé. Mais David était un roi dif­férent. Au lieu de chercher à anéan­tir la famille de son prédécesseur, il a demandé : « Reste-t-il encore quelqu’un de la famille de Saül, pour que j’use de bien­veil­lance envers lui à cause de Jonathan ? » (2S 9.1). Vous vous dites : « Pourquoi Dieu devrait-il me bénir ? » La réponse est claire et nette : grâce au salut à tra­vers Christ !