340 Partages

Jésus a raconté l’histoire de deux hommes qui ont chacun bâti sa maison. Le sage l’a bâtie sur le roc, l’insensé sur le sable. Lorsque la tempête est survenue, seule la maison du sage est restée debout. Cela dit, Jésus n’a pas comparé sagesse et folie, car à tout moment nous sommes capables de l’une ou l’autre. Il n’a pas dit non plus que la maison qui a résisté était celle d’un croyant et que la maison détruite appartenait à un païen, même si c’est implicite. Il a comparé deux fondations (voir Mt 7.24–27). Alors, sur quoi est fondée votre vie ? Quand tout va mal, que vous êtes dos au mur, que votre survie est en cause, que vous avez jeté vos dernières forces dans la bataille, qu’est-ce qui vous fait passer le cap ? Certainement pas votre sagesse ou votre appartenance à une église. La foi des croyants est parfois mise à rude épreuve dans les tempêtes de la vie : une fréquentation abusive, une banqueroute, un conjoint infidèle, une perte irréparable, la maladie d’un enfant, un handicap physique ou mental, etc. Voici l’idée développée par Jésus : Quand vient la tempête, la seule façon d’en sortir est de faire ce qu’il dit ! Parce que Dieu honore toujours sa promesse, votre obéissance vous rapproche de sa Parole, de sa volonté, et de sa puissance d’agir à vos côtés. En obéissant à Dieu, vous serez capable de traverser les pires tempêtes.