199 Partages

Pour une meilleure autodiscipline : 1) commencez votre journée par le plus difficile. Et si vous en êtes détourné(e), revenez vite le finir. Faites votre lit, rangez vos vêtements et faites la vaisselle. Ne vous chargez pas de travail en plus pour les autres. Ne commencez pas plusieurs projets de front. Le sentiment du travail accompli vous aidera à grandir dans le respect de soi et l’autodiscipline. 2) soyez ponctuel(le). L’habitude d’être en retard est difficile à briser. Pour la vaincre, soyez prêt(e) à la considérer pour ce qu’elle est souvent : un égoïsme irréfléchi. 3) prenez les devants. Tout est toujours plus long que prévu, alors n’attendez pas la dernière minute pour courir partout. Vivre dans l’urgence permanente peut vous donner des ulcères, alors qu’il est bon pour votre santé et votre tranquillité d’esprit de vous accorder un délai supplémentaire. 4) acceptez d’être repris par vos proches, sans faire la tête ou riposter. Si vous n’êtes pas disposé(e)  à être repris, vous n’êtes pas qualifié(e) pour donner des leçons. La Bible dit : « La sagesse est avec ceux qui écoutent les conseils » (Pr 13.10). Si vous êtes sage, vous accepterez les retours et chercherez les conseils. Gandhi l’a affirmé un jour : « Il y a toujours une limite à l’auto-indulgence, mais aucune à la maîtrise de soi. » Demandez à Dieu de vous aider à contrôler vos désordres. Identifiez les zones ingérables de votre vie, ne vous cherchez plus d’excuses, affrontez la vérité même si elle fait mal, refusez de vous apitoyer sur vous-même, et fixez-vous quelques objectifs à votre portée. Autrement dit : « Soyez capables de discerner ce qui est bien ».