"Je suis convaincue que des personnes seront portées par les messages de Parole du Jour, ce qui les incitera à profondément changer en fonction de que Dieu a décidé pour eux." Hélène Je fais un don

Sam­son et Samuel sont cités dans le même ver­set, mais il y a de grandes dif­férences entre eux. En qual­ité de chré­tien vous devriez être con­cerné car vous êtes comme eux. Tous les deux ont eu une nais­sance mirac­uleuse, alors ils sont l’im­age de ceux qui sont nés de nou­veau et sont appelés à servir Dieu. Paul écrit : « Cela leur est arrivé à titre d’ex­em­ple et fut écrit pour nous aver­tir […]. Ain­si donc, que celui qui pense être debout prenne garde de tomber ! » (1Co 10.11–12). Pre­mière dif­férence : l’ar­gent. Sam­son est cupi­de et retors, tan­dis que Samuel est intè­gre. Un jour Sam­son pose une énigme à trente princes philistins et leur dit : « si vous ne pou­vez pas me l’ex­pli­quer, c’est vous qui me don­nerez trente tuniques et trente vête­ments de rechange » (Jug 14.13). Quoi, toute une garde-robe ? La devise de Sam­son, c’est « Tout pour moi ! » Il est l’exemple de ces chré­tiens en affaires qui dis­crédi­tent la cause de Christ par des pra­tiques dou­teuses, et de ceux qui dans le min­istère détour­nent les Écri­t­ures et se ser­vent de manip­u­la­tion men­tale pour récolter plus d’ar­gent. Le monde regarde, alors tenons compte de ce ver­set : « Recherchez ce qui est bien devant tous les hommes » (Ro 12.17). Samuel est tout autre. Après quar­ante ans de lead­er­ship exem­plaire, le peu­ple lui rend cet hom­mage : « Tu ne nous as ni exploités, ni causé du tort » (1S 12.4, BFC). Si les autres peu­vent dire cela de vous, vous avez bien agi ! Jésus a dit : « Car là où est ton tré­sor, là aus­si sera ton cœur » (Mt 6.21). La con­di­tion de votre cœur révèle votre façon de gér­er les finances.