"Toutes les nuits j'attends votre e-mail à 1h du matin pour écouter la méditation de Bob Gass et je la partage sur les réseaux sociaux. Ces méditations en fortifient beaucoup et je remercie Dieu !" Philippe Je fais un don

On peut définir le suc­cès par la richesse et la gloire. Mais à par­tir de quand est-on assez riche ou assez célèbre ? Faut-il se fix­er arbi­traire­ment une lim­ite ? Faut-il se com­par­er aux autres ? Si vous avez décidé de vous con­sacr­er à l’éducation de vos enfants, ou de servir dans votre Église ou votre com­mu­nauté, vous éloignez-vous de ce qui définit le suc­cès ? Non. Réus­sir, c’est don­ner le meilleur de soi-même, avec ses moyens, et où qu’on soit. La Bible nous met en garde : « Ils se pren­nent eux-mêmes comme mesure pour se mesur­er et se com­par­er aux autres. Ils sont stu­pides ! » (2Co 10.12, PDV). Au jeu des com­para­isons, vous êtes comme ces deux vach­es qui voient pass­er un camion de lait sur lequel est écrit : « Pas­teurisé, homogénéisé et enrichi en vit­a­mine A ! » Alors l’une dit à l’autre : « On dirait vrai­ment qu’on est incom­pé­tentes ! » Dieu vous aidera à devenir vous-même, mais jamais un autre. Quand vous vous com­parez aux autres, vous perdez de vue qui vous devez devenir. Con­nais­sez-vous la règle des 18/40/60 ? À 18 ans, vous vous inquiétez de savoir ce que tout le monde pense de vous. À 40 ans, vous réalisez que ce qu’on pense de vous n’a pas vrai­ment d’importance. À 60 ans, vous prenez con­science que la plu­part des gens n’ont finale­ment jamais rien pen­sé de vous ! Une seule ques­tion a suf­fi pour que l’existence de Paul change rad­i­cale­ment : « Seigneur que veux-tu que je fasse ? » (Ac 9.6). Ce n’est qu’en posant cette ques­tion que vous décou­vrirez qui vous êtes et ce que Dieu vous a appelé à être.