Votre esprit peut tra­vailler pour vous ou con­tre vous. Lorsque tout va bien, il vous aide à rester posi­tif, à attein­dre vos objec­tifs et à prof­iter de chaque instant. Mais lorsque tout va mal, il peut vous ren­dre négatif et découragé, vous frein­er et vous men­er jusqu’à l’autodestruction. Apprenez donc à votre esprit à tra­vailler pour vous plutôt que con­tre vous. Pour ce faire, prenez d’abord la ferme déci­sion de penser de manière pos­i­tive, en terme de foi et non de peur. Certes, votre cerveau ne pour­ra pas rem­plir ce nou­veau rôle du jour au lende­main. Cette trans­for­ma­tion par­fois rad­i­cale peut pren­dre du temps. Mais avec de la per­sévérance et l’aide de Dieu, votre cerveau fini­ra par être votre allié et devien­dra une force pos­i­tive dans votre vie. Car­o­line Leaf, neu­ro­sci­en­tifique cog­ni­tive, souligne que le cerveau met dix-huit ans à se dévelop­per et une vie entière à mûrir. Ne l’oubliez pas ! Alors que chaque organe de votre corps est entière­ment for­mé à votre nais­sance, votre cerveau met en fait dix-huit ans à se dévelop­per. Et une fois qu’il est com­plet, il con­tin­ue de mûrir jusqu’au jour de votre mort. Cela sig­ni­fie que peu importe votre âge, votre cerveau ne cesse de grandir. Bonne nou­velle, ça veut dire que vous n’avez pas à rester coincé(e) dans des sché­mas de pen­sée anciens ou erronés. Votre cerveau est en train de mûrir, donc vous pou­vez tou­jours amélior­er votre façon de penser. Comme le dit la Bible : « Les pen­sées des justes ne sont que droi­ture ».