Parole du Jour 
Je con­nais ma valeur devant Dieu
Loading
/

"Dieu m'a invitée à travers Parole du Jour à retrouver une pratique régulière et à me rendre dans une église ouverte et accueillante." Hélène Je fais un don

En lisant la Parole, on décou­vre ce que Dieu ressent pour nous. Alors les blessures du passé com­men­cent à guérir, l’estime de soi est restau­rée, et l’on cesse de mon­tr­er une image déval­orisée de soi-même. Dans une enquête menée auprès de cou­ples sup­posés heureux, plus de 50 % ont déclaré qu’ils auraient finale­ment préféré rester seuls. Pourquoi ? Parce que la réponse à la soli­tude n’est pas liée à la per­son­ne, mais à l’objectif ! Jean était pris­on­nier sur l’île de Pat­mos lorsque Dieu lui a mon­tré la gloire du ciel et qu’il a écrit l’Apoc­a­lypse. Paul était seul dans un cachot romain lorsqu’il a écrit la moitié du Nou­veau Tes­ta­ment. Dieu a accom­pli ses meilleures œuvres quand il était seul, sans per­son­ne pour l’ap­plaudir, et il s’est alors félic­ité en dis­ant : « C’é­tait très bon » (Ge 1.31). Il est certes agréable que l’on par­le de nous en bien, mais on peut aus­si se forg­er sa pro­pre opin­ion sur soi-même, et bien le vivre au quo­ti­di­en. La soli­tude est une grande béné­dic­tion quand on sait l’apprécier ! La néces­sité fait que l’on se sat­is­fait du seul regard de Dieu sur soi. Lorsque les portes se fer­ment dans le monde matériel, d’autres s’ouvrent dans le monde spir­ituel. Il faut alors tra­vailler à appro­fondir sa rela­tion avec Dieu, afin de trou­ver la joie et de dévelop­per des qual­ités qui attireront les bonnes per­son­nes. Jésus dit : « Cherchez pre­mière­ment son roy­aume et sa jus­tice, et tout cela vous sera don­né par-dessus », y com­pris l’es­time de soi.

Parole du Jour me nourrit et facilite ma méditation quotidienne. Je l'amène avec moi partout même pendant mes vacances ou quand je suis hospitalisée, et je la propose à ceux qui la veulent." Patricia Je fais un don