Parole du Jour 
Savoir tenir sa langue !
Loading
/

"Merci pour Parole du Jour qui est une source d'encouragement, un baume pour notre cœur. Je le partage à des non chrétiens, c'est facile à lire et vraiment concret !" Emmanuelle Je fais un don

La Bible a beau­coup à dire sur le dan­ger de la langue. L’apôtre Jacques con­sacre un chapitre entier à ce sujet. Il dit : « Si quelqu’un ne trébuche pas en parole, c’est un homme par­fait, capa­ble de tenir tout son corps en bride. » Le sage Pub­lius dis­ait : « J’ai sou­vent regret­té mes paroles, mais jamais mon silence. » Et le romanci­er William Edward Nor­ris a écrit : « Si vous voulez éviter que votre langue ne fourche, soyez atten­tif à ces cinq points : à qui vous par­lez, de qui, com­ment, quand et où. » Le roi David l’ex­pri­mait ain­si : « Je garderai mes voies de peur de péch­er par ma langue ; je garderai un frein à ma bouche » (Ps 39.2). Un frein, ou plutôt une muselière, voilà ce qu’il faudrait ! David con­seille de s’en­gager con­sciem­ment à sur­veiller ses paroles. Et si l’on veut y par­venir, il y a trois principes à respecter. 1) Réfléchir. Avant de par­ler, mieux vaut faire une courte pause et réfléchir à ce que l’on va dire. Est-ce juste ou exagéré ? Bien­veil­lant ou cri­tique ? Inutile ou néces­saire ? Ce que l’on ne dit pas aujourd’hui, on n’aura pas à l’expliquer demain ! 2) Moins par­ler. Le risque d’avoir des ennuis aug­mente de façon expo­nen­tielle quand on par­le trop. C’est pourquoi les bavards com­pul­sifs ont sou­vent du mal à se faire des amis sincères. Il est préférable d’économiser sa salive. 3) Com­mencer tout de suite ! On con­naît main­tenant l’importance de tenir sa langue. Alors, il faut agir con­crète­ment, se taire, puis con­stater à quel point la vie change !

"Pour moi c'est un régal de méditer chaque jour Parole du Jour. Je vis la Parole et je l'expérimente. Je veux vraiment vous féliciter pour votre travail qui porte du fruit." Joséphine Je fais un don