Parole du Jour
Parole du Jour 
Obéir aveuglé­ment à Dieu (1)
Loading
/

"Récemment j'ai dû accompagner mon papa en fin de vie. Jour après jour, la lecture de Parole du Jour m'a apporté un grand réconfort et m'a permis de tenir bon à travers l'épreuve." Karine Je fais un don

L’obéissance est grande­ment récom­pen­sée, mais l’épreuve est par­fois pénible. La Bible dit : « Bien qu’il fût le Fils de Dieu, il a appris l’obéis­sance par tout ce qu’il a souf­fert. Après avoir été élevé à la per­fec­tion, il est devenu la source d’un salut éter­nel » (v.8–9). Avant de nous pro­mou­voir à son ser­vice, Dieu nous éprou­ve. On admire la foi d’Abra­ham qui mène son fils Isaac sur le mont Mori­ah et le dépose sur l’au­tel. Mais l’his­toire n’a pas de sens tant que l’on n’a pas lu le pre­mier ver­set du chapitre : « Après ces événe­ments, Dieu mit Abra­ham à l’épreuve » (Ge 22.1). Dieu met à l’épreuve sa foi, son obéis­sance ! Et quand il réus­sit l’examen, Dieu lui dit : « Je te comblerai de béné­dic­tions et je mul­ti­pli­erai ta descen­dance » (Ge 22.17). Si je prie et demande à Dieu de réus­sir, je l’in­vite à éprou­ver ma foi et mon obéis­sance. Il ne me testera prob­a­ble­ment pas comme il l’a fait pour Jésus ou Abra­ham. Mais ce sont les petits tests qui me pré­par­ent à gér­er les plus grandes mis­sions dans le roy­aume de Dieu. Dans son livre Tac­tique du dia­ble, C. S. Lewis met en scène Satan qui par­le à son neveu de leur enne­mi com­mun, le Seigneur. « Ne vous y trompez pas, Worm­wood. Notre cause n’est jamais plus en dan­ger que lorsqu’un humain, regarde autour de lui un univers d’où toute trace de Dieu sem­ble avoir dis­paru, et demande pourquoi il a été aban­don­né, et obéit tou­jours. » L’obéis­sance que Dieu attend de moi aujour­d’hui est une obéis­sance qui s’élève au-dessus de mes sen­ti­ments et de ma sit­u­a­tion et qui dit : « Oui, Seigneur ! »