Parole du Jour
Parole du Jour 
Que Dieu s’en charge
Loading
/

"Je me suis rendu compte, en lisant Parole du Jour, que je commençais à voir les choses différemment." Hélène Je fais un don

Si l’on vous blesse, il est dif­fi­cile de résis­ter à l’in­stinct de vengeance, surtout lorsque vous avez l’occasion de régler vos comptes encouragé(e) par vos amis qui vous dis­ent : « Ce n’est que jus­tice. » Avant de décider, relisez 1 Samuel 24. Le roi Saül, rongé par la jalousie, tente par tous les moyens d’abattre David son suc­cesseur choisi par Dieu. Il rassem­ble trois mille sol­dats pour par­tir à sa recherche et le tuer. Pris d’une envie pres­sante, Saül s’ar­rête et entre dans une grande cav­erne où se cachent David et ses hommes. Ces derniers inter­pel­lent leur chef : « C’est le bon moment de le tuer et de t’emparer du trône. » Mais David se con­tente de couper un pan du man­teau de Saül pour ensuite lui mon­tr­er et prou­ver qu’il a épargné sa vie. Ses com­pagnons con­sid­éraient prob­a­ble­ment sa stratégie comme ridicule, mais David avait une autre référence : la Parole de Dieu ! Plus tard, il dira à Abichaï : « Ne le fais pas périr ! En effet qui pour­rait en toute inno­cence porter la main sur le messie de l’Éter­nel ? » (1S 26.9). Dieu n’a pas changé d’avis. La Bible dit de ne pas se venger. C’est l’affaire de Dieu, ne vous en mêlez pas ! (voir Ro 12.17–21) Alors que faire ? Être prêt à agir à l’opposé de ses instincts ! Paul dit : « Si ton enne­mi a faim, donne-lui à manger ; s’il a soif, donne-lui à boire […] Ne sois pas vain­cu par le mal, mais vain­queur du mal par le bien » (Ro 12.20–21). Votre enne­mi en sera-t-il changé ? Pos­si­ble. En tous cas, c’est votre change­ment d’attitude que Dieu va bénir.

"Merci pour la médiation Parole du Jour. Même après 54 ans de conversion, j'en ai besoin et j'en fais profiter à une vingtaine de personnes autour de moi." Rosemée Je fais un don