Voici deux enne­mis qui men­a­cent votre vie spir­ituelle : 1) l’ennui. Un mis­sion­naire a dit : « Si vous êtes lassé(e) d’une cer­taine forme de piété qui som­meille, Dieu l’est sans doute aus­si. » Marcher avec Dieu est ce qu’il y a de plus stim­u­lant dans la vie. 2) l’hyperactivité. Jésus a dit à Marthe : « Tu t’in­quiètes et tu t’agites pour beau­coup de choses. Or une seule chose est néces­saire. Marie a choisi la bonne part » (Lu 10.41–42). Que fai­sait Marie ? Elle écoutait Jésus, assise à ses pieds ! Marthe aimait Jésus et pen­sait ne jamais en faire assez pour lui. Mais elle était telle­ment occupée à le servir qu’elle n’avait pas le temps de se déten­dre et de prof­iter de sa présence. Comme elle, vous vous imag­inez peut-être que si vous ne faites pas vous-même le tra­vail, il sera mal fait. Vous avez sans doute rai­son. Mais Dieu ne vous deman­dera jamais de faire une chose qui le rem­plac­erait dans votre vie. Il veut être votre pri­or­ité. Nous avons sou­vent une liste inter­minable de deman­des parce que ses cadeaux nous intéressent plus que sa présence. David a dit : « Je demande à l’Éter­nel une chose, que je recherche ardem­ment : habiter toute ma vie dans la mai­son de l’Éter­nel, pour con­tem­pler la mag­nif­i­cence de l’Éter­nel et pour admir­er son tem­ple » (Ps 27.4). Imag­inez n’avoir qu’une seule ligne à votre agen­da chaque jour : envie et besoin de pass­er du temps avec Dieu ! Quel boule­verse­ment ce serait dans votre vie !