Abor­dez-les sous dif­férents angles. Paul par­le de « la sagesse de Dieu dans sa grande diver­sité ». Pour com­pren­dre cette diver­sité, pensez à un dia­mant et à ses mul­ti­ples facettes. La sagesse de Dieu con­tenue dans la Bible est ain­si ; elle présente dif­férents aspects et approches d’un prob­lème. C’est l’histoire d’une femme pour­suiv­ie pour le meurtre de son troisième mari. Le juge l’interroge : « Madame, votre pre­mier mari est mort empoi­son­né par des champignons, soit ! Votre deux­ième mari est décédé de la même façon, d’accord ! Mais alors, pourquoi votre troisième mari a‑t-il suc­com­bé à une frac­ture du crâne ? » La femme répond : « C’est sim­ple, il a refusé de manger les champignons ! » Plus sérieuse­ment, la plu­part des prob­lèmes ont plusieurs solu­tions, et aucun ne résiste à une réflex­ion pro­longée. Alors réveillez la créa­tiv­ité que Dieu vous a don­née, réfléchissez bien et rassem­blez vos forces. Par­mi ces ressources il y a les autres. Qui a déjà résolu ce prob­lème ? Avec quels moyens ? Les gens qui vous entourent sont sou­vent plus impor­tants que les prob­lèmes qui vous cer­nent. Lorsque Joseph est venu avec un plan pour sauver l’Égypte de la famine, Pharaon a dit : « Dès lors que Dieu t’a fait con­naître tout cela, il n’y a per­son­ne qui soit aus­si intel­li­gent et aus­si sage que toi. C’est toi qui sera à la tête de ma mai­son, et tout mon peu­ple dépen­dra de tes ordres » (Ge 41.39–40). En résumé, avec l’aide de Dieu, vous pou­vez générale­ment trou­ver plus d’une façon de résoudre le prob­lème.