Parole du Jour
Parole du Jour 
Obéir aveuglé­ment à Dieu (3)
Loading
/

"Bonjour, Je voulais vous remercier pour tous ces messages quotidiens qui me font du bien. Ils confirment souvent ce que je vis et me donnent beaucoup de réponse. Cela me rapproche de Dieu." Michèle Je fais un don

Ce que Dieu vous ordonne, il vous don­nera la grâce de le faire. Mais ça ne sera pas facile pour autant. Chadrak, Mechak et Abed-Nego, con­damnés à être brûlés vifs pour avoir refusé d’ador­er la stat­ue du roi, ont déclaré : « Si cela doit être, notre Dieu que nous ser­vons peut nous délivr­er : il nous délivr­era de la four­naise ardente et de ta main, ô roi. Sinon, sache ô roi, que nous ne servi­rons pas tes dieux » (Da 3.17–18). Ils n’ont jamais douté du pou­voir de Dieu. Ils n’ont jamais douté de ses inten­tions. Ils n’ont jamais envis­agé une autre option à l’obéissance ! L’histoire con­tin­ue : « Le roi Neboukad­net­sar fut effrayé […] et dit à ses con­seillers : n’avons-nous pas jeté au milieu du feu trois hommes liés ? Ils répondirent au roi : cer­taine­ment, ô roi ! Il reprit et dit : eh bien ! Je vois qua­tre hommes sans liens, qui marchent au milieu du feu et qui n’ont pas de mal ; et l’aspect du qua­trième ressem­ble à celui d’un fils des dieux » (v.24–25). Et voici l’épilogue : « Après cela, le roi fit prospér­er Chadrak, Méchak et Abed-Nego dans la province de Baby­lone » (v.30). D’accord, l’épreuve peut par­fois sem­bler insur­montable, mais Dieu ne vous veut que du bien. Quand vos enfants dis­ent : « Je ne peux pas faire ça, c’est trop dur », changez-vous d’avis et les lais­sez-vous se défil­er ? Non, vous insis­tez, parce que c’est pour leur bien. C’est ce que Dieu attend des hommes : « Oh ! S’ils avaient tou­jours ce même cœur pour me crain­dre et pour observ­er tous mes com­man­de­ments, afin qu’ils soient heureux à jamais » (De 5.29).