Parole du Jour 
Dieu sait ce qui est bon pour moi
Loading
/

"Je remercie l’équipe de Parole du Jour. La nourriture que je reçois à travers la brochure m'a permis de me relever." Bernadette Je fais un don

On dit sou­vent que « le dia­ble se cache dans les détails », mais pour un croy­ant, c’est Dieu qui s’y trou­ve ! Lorsque l’on s’engage dans un pro­jet et que rien ne se passe, il est humain d’éprou­ver de la décep­tion. Dans ces moments-là, voici deux choses qu’il faut garder à l’e­sprit. 1) Mes con­nais­sances seront tou­jours lim­itées. Je peux avoir mon pro­pre plan, mais Dieu sait ce qui est le meilleur pour moi, et il plan­i­fie en con­séquence. La Bible dit : « Je suis Dieu, j’an­nonce dès le com­mence­ment ce qui vient par la suite. Mon pro­jet tien­dra bon, j’exé­cuterai tout ce que je désire » (Esa 46.9–10). 2) Tra­vailler en dehors de la volon­té de Dieu, c’est comme vouloir creuser un tun­nel avec une fourchette pour sor­tir de prison ! Et exiger la sat­is­fac­tion de tous ses désirs, c’est comme débouch­er dans la cour de la prison ! Faut-il s’opposer au plan de Dieu ? La Bible dit : « L’Éter­nel des armées a pris cette réso­lu­tion : qui l’an­nulera ? Sa main est éten­due : qui la détourn­era ? » (Esa 14.27). Il vaut mieux être déçu tem­po­raire­ment que de se retrou­ver dans une sit­u­a­tion inex­tri­ca­ble. L’his­toire d’Is­raël le rap­pelle : « Il les racheta de la main de l’en­ne­mi. Ils crurent à ses paroles, ils chan­tèrent sa louange. Mais ils se hâtèrent d’ou­bli­er ses œuvres, ils n’at­tendirent pas l’exé­cu­tion de son des­sein. Dans le désert, ils ten­tèrent Dieu. Il leur accor­da ce qu’ils demandaient ; puis il envoya le dépérisse­ment dans leur per­son­ne » (Ps 106.10, 12–15). Je fais donc con­fi­ance à Dieu, et il me don­nera le meilleur !

"Je ne trouve pas les mots pour vous dire ma reconnaissance de recevoir toutes les brochures de Bob Gass. MERCI ! Les méditations sont inspirées. Cela m'encourage et me parle." Annie Je fais un don