Parole du Jour
Parole du Jour 
Dieu sait ce qui est bon pour moi
Loading
/

"Parole du Jour me réconforte, me vivifie, m'interpelle, me remet en question. En bref, cela me fait un bien fou et ma journée se passe dans le calme, la paix et la joie." Daisy Je fais un don

On dit sou­vent que « le dia­ble se cache dans les détails », mais pour un croy­ant, c’est Dieu qui s’y trou­ve ! Lorsque l’on s’engage dans un pro­jet et que rien ne se passe, il est humain d’éprou­ver de la décep­tion. Dans ces moments-là, voici deux choses qu’il faut garder à l’e­sprit. 1) Mes con­nais­sances seront tou­jours lim­itées. Je peux avoir mon pro­pre plan, mais Dieu sait ce qui est le meilleur pour moi, et il plan­i­fie en con­séquence. La Bible dit : « Je suis Dieu, j’an­nonce dès le com­mence­ment ce qui vient par la suite. Mon pro­jet tien­dra bon, j’exé­cuterai tout ce que je désire » (Esa 46.9–10). 2) Tra­vailler en dehors de la volon­té de Dieu, c’est comme vouloir creuser un tun­nel avec une fourchette pour sor­tir de prison ! Et exiger la sat­is­fac­tion de tous ses désirs, c’est comme débouch­er dans la cour de la prison ! Faut-il s’opposer au plan de Dieu ? La Bible dit : « L’Éter­nel des armées a pris cette réso­lu­tion : qui l’an­nulera ? Sa main est éten­due : qui la détourn­era ? » (Esa 14.27). Il vaut mieux être déçu tem­po­raire­ment que de se retrou­ver dans une sit­u­a­tion inex­tri­ca­ble. L’his­toire d’Is­raël le rap­pelle : « Il les racheta de la main de l’en­ne­mi. Ils crurent à ses paroles, ils chan­tèrent sa louange. Mais ils se hâtèrent d’ou­bli­er ses œuvres, ils n’at­tendirent pas l’exé­cu­tion de son des­sein. Dans le désert, ils ten­tèrent Dieu. Il leur accor­da ce qu’ils demandaient ; puis il envoya le dépérisse­ment dans leur per­son­ne » (Ps 106.10, 12–15). Je fais donc con­fi­ance à Dieu, et il me don­nera le meilleur !