Parole du Jour
Parole du Jour 
Pré­par­er l’avenir de ses enfants
Loading
/

"Dieu m'a invitée à travers Parole du Jour à retrouver une pratique régulière et à me rendre dans une église ouverte et accueillante." Hélène Je fais un don

Pour que les enfants s’é­panouis­sent, ils doivent com­pren­dre qua­tre points. 1) Ce que Dieu ressent pour eux. Le Psalmiste dit : « Son amour n’a pas de fin » (Ps 136.1, BFC). Saisir cette vérité est fon­da­men­tal pour leur développe­ment spir­ituel et leur rela­tion avec Dieu. 2) Ce que leurs par­ents ressen­tent pour eux. Il faut leur expli­quer que même si on les punit, on ne les rejette jamais. 3) Ce qu’ils valent vrai­ment. L’aspect le plus dif­fi­cile du pas­sage à l’âge adulte est la mau­vaise estime de soi vécue par les jeunes. Sou­vent, ils croient n’avoir aucune valeur, alors que leur vie débute à peine. Il faut leur dire qu’ils sont une œuvre en con­struc­tion, avec un poten­tiel incroy­able ! La Bible dit : « C’est toi qui as for­mé mes reins dans le sein de ma mère. Je suis une créa­ture mer­veilleuse ! » (Ps 139.13–14). Aidons-les à décou­vrir et à exploiter les tal­ents que Dieu leur a don­nés. Ce qui compte n’est pas tant ce que l’on enseigne aux enfants. Mais il faut qu’ils appren­nent quelque chose qui leur fasse pren­dre con­science de leur iden­tité et de leur impor­tance à un moment de leur vie où ils sont par­ti­c­ulière­ment vul­nérables. C’est pourquoi dévelop­per et amélior­er leurs com­pé­tences est l’une des con­tri­bu­tions les plus pré­cieuses que l’on puisse leur apporter en tant que par­ents. 4) Ce que pense leur entourage à leur sujet. Si les autres les approu­vent, c’est une bonne chose. Mais si ce n’est pas le cas, il suf­fit d’avoir suivi les trois pre­miers points et les enfants s’épanouiront tout de même !

"Merci pour la médiation Parole du Jour. Même après 54 ans de conversion, j'en ai besoin et j'en fais profiter à une vingtaine de personnes autour de moi." Rosemée Je fais un don