Envie d’être infidèle ? Alors vous allez souiller la Parole de Dieu, bris­er le cœur de votre con­joint, déshon­or­er la cause du Christ, vivre avec la peur du scan­dale et échang­er un plaisir à court terme con­tre une souf­france à long terme. Avant qu’il ne soit trop tard, cherchez l’aide de Dieu et appuyez-vous sa Parole : « Que le mariage soit hon­oré de tous […]. Car Dieu jugera les débauchés et les adultères » (Hé 13.4). « Faites donc mourir votre nature ter­restre : l’in­con­duite, l’im­pureté, les pas­sions, les mau­vais désirs et la cupid­ité qui est une idol­âtrie » (Col 3.5). « Sans lux­u­re ni dérè­gle­ment, […] revêtez-vous du Seigneur Jésus-Christ, et ne vous met­tez pas en souci de la chair pour en sat­is­faire les con­voitis­es » (Ro 13.13–14). « Fuyez l’in­con­duite. […] Celui qui se livre à l’in­con­duite pèche con­tre son pro­pre corps. Ne savez-vous pas ceci : votre corps est le tem­ple du Saint-Esprit qui est en vous et que vous avez reçu de Dieu, et vous n’êtes pas à vous-mêmes ? Car vous avez été rachetés à grand prix. Glo­ri­fiez donc Dieu dans votre corps » (1Co 6.18–20). « Aucune ten­ta­tion ne vous est sur­v­enue qui n’ait été humaine ; Dieu est fidèle et ne per­me­t­tra pas que vous soyez ten­tés au-delà de vos forces ; mais avec la ten­ta­tion, il don­nera aus­si le moyen d’en sor­tir, pour que vous puissiez la sup­port­er » (1Co 10.13). Si l’adultère vous tente, vous est déjà fam­i­li­er ou vous devient insup­port­able, rap­pelez-vous la Parole de Dieu aujourd’hui et faites- lui con­fi­ance pour obtenir la vic­toire.