Soit on tente à tout prix de se jus­ti­fi­er soi-même, soit on croit sim­ple­ment qu’on est déjà jus­ti­fié. Vouloir gag­n­er l’approbation de Dieu par vos œuvres ne vous laisse jamais en repos car vous n’êtes jamais sûr(e) d’en avoir fait assez pour lui plaire. Mais quand vous placez votre foi dans l’œuvre accom­plie par le Christ sur la croix, la Bible dit que vous entrez dans le « repos » de Dieu (voir Hé 4.3). Paul écrit : « Si quelqu’un est en Christ, il est une nou­velle créa­ture. Les choses anci­ennes sont passées ; voici : toutes choses sont dev­enues nou­velles » (2Co 5.17). Vous n’avez pas à lut­ter pour être considéré(e) comme juste aux yeux de Dieu. Au moment où vous placez votre con­fi­ance en Jésus, Dieu vous jus­ti­fie en Christ. Pourquoi ? Parce que tout le bien que vous pour­riez accom­plir à tra­vers vos bonnes œuvres est telle­ment loin de ses exi­gences qu’il le voit comme « un vête­ment pol­lué » (Esa 64.5). Alors Dieu vous a crédité(e) de sa jus­tice (voir 2Co 5.18). Paul écrit : « De même, David proclame le bon­heur de l’homme au compte de qui Dieu met la jus­tice, sans œuvres : heureux ceux dont les iniq­ui­tés sont par­don­nées, et dont les péchés sont cou­verts ! Heureux l’homme à qui le Seigneur ne compte pas son péché ! » (Ro 4.6–8). Un hym­niste a écrit : « Revê­tu de sa jus­tice seule, je me tiens irréprochable devant son trône. Je m’appuie sur Jésus, le solide rocher ; tout autour, rien que du sable mou­vant ». Réjouis­sez-vous ! Voici com­ment Dieu vous voit : justifié(e) par la foi !