L’étude quo­ti­di­enne de la Bible est essen­tielle pour votre crois­sance spir­ituelle. Howard Hen­dricks écrit : « Pour voir grandir nos enfants, nous avons mis en place une courbe de crois­sance au dos d’une porte de plac­ard. Régulière­ment ils nous sup­pli­aient de mesur­er leur taille et de l’en­reg­istr­er sur le graphique. Peu impor­tait le niveau atteint, ils sautaient de joie au moin­dre pro­grès. Un jour que je mesurais l’une de mes filles, elle m’avait posé une de ces ques­tions d’enfant bien embar­ras­sante : “Papa, pourquoi les adultes s’arrêtent de grandir ?” Com­ment pou­vais-je expli­quer que les grandes per­son­nes con­tin­u­ent de grandir, sim­ple­ment dans une direc­tion dif­férente ? Je ne sais pas ce que je lui ai dit, mais à ce jour, le Seigneur me demande tou­jours : “Hen­dricks, tu vieil­lis ou tu gran­dis?” Et vous ? Depuis quand êtes-vous converti(e) ? Neuf mois ? Trente ans ? Ce qui compte, c’est com­bi­en vous avez gran­di. Accédez à la courbe de crois­sance de Dieu et mesurez vos pro­grès. C’est ce que Pierre veut dire quand il écrit : “Désirez comme des enfants nou­veaux-nés le lait non fre­laté de la parole, afin que par lui vous croissiez pour le salut.” Agrippez la Bible comme un nou­veau-né saisit son biberon. Le bébé a besoin de lait pour sa crois­sance physique. Il vous faut les Écri­t­ures pour ali­menter votre vie spir­ituelle. Étudi­er la Bible est un moyen de grandir en esprit. C’est l’outil prin­ci­pal de Dieu pour votre développe­ment per­son­nel. »