Parole du Jour
Parole du Jour 
Guérir par la parole
Loading
/

"J’ai traversé des périodes très difficiles. Mais en lisant Parole du Jour, j’ai pu me relever et voir Dieu agir. Je suis convaincue maintenant qu'Il a toujours son plan dans tout ce qui arrive." Marie Je fais un don

Même lorsqu’une opéra­tion est un suc­cès, le patient peut garder à vie une cica­trice qui le gêne et le fait souf­frir sur le long terme. Il en va de même pour l’existence. Cer­tains se cachent der­rière la réus­site, mais au fond, des blessures indi­ci­bles les tenail­lent. Le comé­di­en Jonathan Win­ters a été pro­fondé­ment mar­qué dans sa jeunesse par la cru­auté de ses par­ents : « Je n’ai pas l’habitude de me plain­dre, mais il est vrai que cer­taines douleurs du passé me revi­en­nent très claire­ment en mémoire. » Son père le traitait d’abruti à longueur de temps. Et lorsqu’il s’était embar­qué avec les Marines durant la guerre, il n’avait reçu aucun sou­tien de sa mère. À son retour, il avait même décou­vert, boulever­sé, qu’elle s’était débar­rassée de toutes ses affaires, cer­taines qu’il chéris­sait et con­ser­vait pré­cieuse­ment dans le gre­nier. « Mais je te croy­ais mort ! » s’était-elle jus­ti­fiée. Win­ters était plus tard devenu un artiste très pop­u­laire, ce qui n’avait pas pour autant fait dis­paraître ses stig­mates affec­tifs. Il faut bien le com­pren­dre, les paroles peu­vent bless­er ou guérir, stim­uler ou ren­forcer le sen­ti­ment d’échouer et de ne servir à rien. Job, l’un des hommes les plus éprou­vés de tous les temps, dis­ait : « Je vous for­ti­fierais de la bouche, le mou­ve­ment de mes lèvres vous soulagerait » (v.5). Com­ment aider quelqu’un qui souf­fre ? Lui don­ner la seule parole qui compte vrai­ment, celle de Dieu, qui déclare : « Je t’aime depuis tou­jours, c’est pourquoi je te reste pro­fondé­ment attaché » (Jér 31.3, BFC).

Parole du Jour me nourrit et facilite ma méditation quotidienne. Je l'amène avec moi partout même pendant mes vacances ou quand je suis hospitalisée, et je la propose à ceux qui la veulent." Patricia Je fais un don