Avez-vous peur que Dieu arrive trop tard pour vous aider ? Il n’est jamais trop tard pour Dieu ! Il y a dans la Bible des exem­ples de per­son­nes brisées que Dieu a restau­rées de manière spec­tac­u­laire. Il a util­isé Moïse, un meur­tri­er, pour délivr­er les esclaves hébreux. Il a util­isé Jacob, un menteur et un tricheur, pour tenir sa promesse à Abra­ham. Il a même inclus Rahab, une pros­ti­tuée, dans la généalo­gie du Messie. Et si Dieu les a rachetés, il peut aus­si vous racheter. Une faille ne devrait jamais vous tenir pieds et poings liés. Au con­traire, elle devrait vous libér­er. Une per­son­ne vrai­ment brisée com­prend le vrai sens du ver­set où Jésus dit : « Sans moi, vous ne pou­vez rien faire » (Jn 15.5). Une per­son­ne brisée qui a appris à dépen­dre de Dieu est une réelle force. Regarder les échecs du passé empêche de voir les suc­cès à venir. Il est dif­fi­cile de faire avancer sa voiture si on ne fait que regarder dans le rétro­viseur. Un sim­ple coup d’œil suf­fit, mais si on insiste, on risque l’accident. C’est pour ça que le pare-brise est telle­ment plus grand que le rétro­viseur ! L’un vous mon­tre l’avenir, l’autre le passé. Si vous vous tournez vers Dieu, il va vous par­don­ner, vous restau­r­er et vous utilis­er à ses fins. Il affirme : « J’ai vu ses voies, mais je le guéri­rai ; je le guiderai et je le comblerai de con­so­la­tions, lui et ceux qui sont en deuil avec lui. Je met­trai la louange sur les lèvres » (Esa 57.18–19). Voici votre parole du jour : il n’est jamais trop tard pour Dieu !