Si vous allez plus loin que la sim­ple lec­ture de la Bible et prenez le temps de méditer ses vérités chaque jour, vous com­mencez à penser comme Dieu. Alors votre vie s’améliore. Pierre con­firme sa dépen­dance à Jésus par ces mots : « Seigneur, à qui iri­ons-nous ? Tu as les paroles de la vie éter­nelle » (Jn 6.68). Job a dit : « J’ai fait pli­er ma volon­té aux paroles de sa bouche » (Job 23.12). Alors, quand avez-vous pour la dernière fois sac­ri­fié un repas ou un loisir pour méditer les Écri­t­ures ? Cette médi­ta­tion vous rend capa­ble de vous élever au-dessus de vos peurs. Dieu dit de sa Parole : « Elle ne retourne pas à moi sans effet, sans avoir exé­cuté ma volon­té et accom­pli avec suc­cès ce pour quoi je l’ai envoyée » (Esa 55.11). Si vous l’avez bien com­pris, la Parole de Dieu accom­pli­ra ses objec­tifs dans votre vie ! Voilà pourquoi Satan va tout faire pour vous empêch­er de lire la Bible. En réal­ité, vous n’allez pas trou­ver le temps, mais le pren­dre ! Ésaïe a dit : « Chaque matin, il éveille mon oreille, pour que j’é­coute à la manière des dis­ci­ples » (Esa 50.4). Dans un monde où l’on s’engage de moins en moins, Dieu promet : « Je ne t’abandonnerai pas. Je con­tin­uerai de tra­vailler en toi jusqu’à ce que ton point de vue soit clair, que tu sois fort(e) dans la foi et que tu march­es fer­me­ment par l’Esprit. Si tu médites mes pré­ceptes, tu com­menceras à marcher dans une nou­velle direc­tion. Et à ce moment-là, ta vie s’épanouira. » Alors, com­mencez dès aujourd’hui : méditez la Parole de Dieu.