Un jour, un homme place un œuf d’aigle dans le nid d’une poule domes­tique. Peu de temps après, l’aiglon éclot et grandit avec une nichée de poussins. Comme il ne con­naît rien d’autre, il fait toute la journée ce que font les poulets : grat­ter la terre pour trou­ver des graines et des insectes, et glouss­er sans jamais vol­er à plus de quelques pieds du sol. Puis un jour, il voit un mag­nifique oiseau vol­er gra­cieuse­ment au-dessus de lui et demande : « Quelle est cette belle créa­ture ? » Le poulet à ses côtés lui dit : « C’est un aigle, le roi de tous les oiseaux. Mais ne rêve pas, tu ne pour­ras jamais faire comme lui. » L’aigle se remet donc à picor­er dans la boue et meurt en ayant pen­sé toute sa vie n’être qu’un vul­gaire poulet. Qui vous a dit que vous n’avez aucun poten­tiel ? Qui vous a dit que vous n’aurez ni suc­cès ni influ­ence ? Cer­taine­ment pas Dieu ! Lorsque l’ange du Seigneur a appelé Gédéon pour délivr­er Israël des Madi­an­ites, il a répon­du par une litanie d’ex­cus­es expli­quant pourquoi il n’é­tait pas qual­i­fié pour le poste. Mais l’ange lui dit : « L’Éter­nel est avec toi vail­lant héros ! […] Va avec cette force que tu as, et tu sauveras Israël de la main de Madi­an ; n’est-ce pas moi qui t’en­voie ? » (v.12, 14). Remar­quez deux choses impor­tantes dans cette his­toire. 1) Dieu a par­lé du des­tin de Gédéon, non de sa sit­u­a­tion actuelle. 2) Dieu lui a rap­pelé que ce n’é­tait pas le pou­voir de l’envoyé mais celui de l’envoyeur qui gag­n­erait la bataille. Aujour­d’hui, vous êtes « vail­lant » parce que Dieu est avec vous.