Au 19e siè­cle, l’évangéliste anglais George Muller avait récolté, rien que par la prière, env­i­ron 7,5 mil­lions de dol­lars pour nour­rir ses orphe­lins, soit plus de 113 mil­lions actuels. Il ne croy­ait pas néces­saire de pub­li­er ses besoins, mais il avait tou­jours de quoi pay­er les fac­tures, car Dieu pour­voy­ait. Cepen­dant, la foi de Muller était éprou­vée ailleurs. Il pri­ait régulière­ment pour 5 hommes car il avait à cœur de les voir se con­ver­tir. Le pre­mier a don­né sa vie à Christ au bout de 5 ans, les deux suiv­ants au bout de 10 ans, et le qua­trième après 25 ans. Mais voici le pire : Muller a prié pour la con­ver­sion du cinquième pen­dant 52 ans ! Finale­ment, l’homme est devenu chré­tien quelques mois après les funérailles de Muller. Pour­riez-vous prier pour quelque chose pen­dant 52 ans sans aucun signe vis­i­ble de réponse ? Vous le devez absol­u­ment ! Muller le dit lui-même : « Dieu prend plaisir à aug­menter la foi de ses enfants. Au lieu de ne vouloir aucune épreuve avant la vic­toire, il nous faut savoir la con­sid­ér­er comme un out­il dans les mains de Dieu. Les dif­fi­cultés et par­fois les défaites sont l’essence-même de la foi. » Soyez persuadé(e) que Dieu exauce vos prières. Il dit dans sa Parole : « Il m’in­vo­quera, et je lui répondrai ; je serai moi-même avec lui dans la détresse, je le délivr­erai et le glo­ri­fierai » (Ps 91.15). Et il dit encore : « Invoque-moi, et je te répondrai ; je t’an­non­cerai de grandes choses, des choses cachées, que tu ne con­nais­sais pas » (Jér 33.3). Voici donc votre parole du jour : priez avec foi.