Avant l’avènement du coureur de demi-fond Roger Ban­nis­ter en 1954, cer­tains experts pen­saient qu’il était impos­si­ble de courir le mile en moins de qua­tre min­utes. Comme nul homme ne l’avait fait, c’est que per­son­ne ne pou­vait le faire. Ban­nis­ter a été le pre­mier, et son exploit a inau­guré une nou­velle ère. Depuis, l’histoire ne cesse de prou­ver que les records sont faits pour être bat­tus. Avec Dieu à vos côtés, vous avez infin­i­ment plus de chances de réus­sir ! Paul a dit : « Je puis tout par celui qui me for­ti­fie » (Ph 4.13). Avez-vous déjà vu des puces savantes dans un bocal ? Vous n’avez pas besoin de le fer­mer pour les y main­tenir. Quand le dresseur les place pour la pre­mière fois dans le récip­i­ent, il y met le cou­ver­cle. Les puces saut­ent fréné­tique­ment et se cog­nent la tête. Finale­ment, après moult boss­es, elles cessent de sauter et acceptent leur sort. Il suf­fit de retir­er le cou­ver­cle et plus aucune puce ne cherche à s’échapper. Leur slo­gan : « Pas plus haut que les bor­ds ». Quel tableau ! Jésus a dit qu’il est venu « pour ren­voy­er libres les opprimés » (Lu 4.18). Opprimés par quoi ? Les erreurs passées, les cri­tiques vio­lentes, la peur qui paral­yse, un enseigne­ment erroné, tout hand­i­cap physique, men­tal ou spir­ituel. En d’autres ter­mes, Jésus est venu vous aider à libér­er vos pen­sées ! Quelle que soit la noirceur de votre passé, il vous réserve un avenir plus lumineux. Voilà qui vaut le coup de se bat­tre.