La Bible dit : « Maris, aimez cha­cun votre femme, comme le Christ a aimé l’Église et s’est livré lui-même pour elle » (Ep 5.25). Alors voyons encore com­ment Jésus a traité les dis­ci­ples, fon­da­teurs de l’Église. Il a passé du temps avec eux, à leur par­ler et à les écouter. La loi de l’Ancien Tes­ta­ment pré­cise : « Lorsqu’un homme sera nou­velle­ment mar­ié, il ne par­ti­ra pas à l’ar­mée, et on ne lui imposera aucune charge ; il sera exemp­té pour rai­son de famille pen­dant un an et il réjouira la femme qu’il aura prise » (De 24.5). Ren­dez-vous compte, une année entière à ne rien faire d’autre que s’aimer et appren­dre à se con­naître l’un l’autre ! Pourquoi Dieu l’a‑t-il prévu ain­si ? Parce que rien ne sera jamais plus impor­tant qu’une bonne rela­tion avec votre con­joint. Une des prin­ci­pales caus­es de divorce aujourd’hui est le manque de partage et de dia­logue au quo­ti­di­en. Savez-vous ce qui ne vieil­lit jamais ? L’attention, la com­mu­ni­ca­tion, la cer­ti­tude que vous lui don­nez de savoir que vous ne serez jamais mieux ailleurs. Si votre femme vous partage un prob­lème, elle ne veut pas for­cé­ment que vous lui appor­tiez une solu­tion. À vrai dire, ce qu’elle a dis­cuté avec vous il y a des mois n’est pas résolu et ce n’est pas grave ! Ce qu’elle recherche, c’est l’empathie, la com­préhen­sion et le sou­tien. Lorsque vous écoutez atten­tive­ment ses préoc­cu­pa­tions, elle se sent aimée et val­orisée. Neuf fois sur dix, le prob­lème s’é­vanouit. C’est un grand retour pour un petit investisse­ment !