Chaque famille a des atouts spé­ci­fiques. Et vous pou­vez trans­met­tre à vos enfants les valeurs, les tal­ents et l’amour qui ont con­duit votre famille aus­si loin qu’elle l’est aujour­d’hui. Con­naître votre his­toire peut leur inspir­er le désir d’en per­pétuer la grandeur. Vous devez leur dire com­ment vous avez tra­ver­sé votre Jour­dain et votre Terre promise. Vous devez trans­met­tre les béné­dic­tions généra­tionnelles qui ont aidé votre famille pen­dant des années. Il faut met­tre en valeur les dons de cha­cun de ses mem­bres. Il y a quelque chose en chaque per­son­ne qui la dis­tingue de toutes les autres. On a tous des tal­ents spé­ci­aux et on aimerait qu’ils soient recon­nus. Il faut donc ne pas hésiter à for­muler ouverte­ment le car­ac­tère unique de chaque mem­bre d’une famille. On doit aus­si soulign­er que l’héritage famil­ial n’est pas une lim­ite mais qu’on a la lib­erté et la capac­ité d’ex­ercer ses pro­pres dons pour l’améliorer. Inspirez votre famille pour qu’elle soit fière de son passé, de son présent et de son avenir. Le passé con­stitue le lien famil­ial, mais ce sont les mem­bres indi­vidu­els avec leurs dons uniques et leurs rôles par­ti­c­uliers qui ren­dent une famille résiliente et lui don­nent l’espérance des promess­es de Dieu : « Car la promesse est pour vous, pour vos enfants ». Ne soyez pas le dernier mail­lon de la chaîne. Faites que tout con­tin­ue après vous. Prenez les béné­dic­tions que Dieu vous a accordées et trans­met­tez-les à vos enfants et à vos petits-enfants.