Répondez sincèrement aux questions suivantes. Mentiriez-vous pour vous sortir d’une situation délicate ? Pour impressionner quelqu’un ? Pour éviter d’affronter les conséquences de vos actes ? Tout va bien ? Dans une étude à grande échelle, on a demandé aux gens : « Que seriez-vous prêt(e) à faire pour 10 millions d’euros ? » Tenez-vous bien, 25 % ont dit être capable d’abandonner leur famille, 23 % de se prostituer pendant une semaine, et 7 % disent être prêt(e) à assassiner un(e) inconnu(e). Ça vous choque ? Peut-être pensez-vous ne jamais tomber dans ces excès ? Pas si vite ! Le sondage a montré que les chrétiens sont comme les autres susceptibles de frauder le fisc, simuler une maladie, tromper leur conjoint ou dénigrer quelqu’un pour se faire valoir. Réfléchissez, avez-vous fait récemment l’une de ces choses ? Si c’est le cas, lisez ces mots avec attention et dans la prière : « Ne mentez pas les uns aux autres, vous qui avez dépouillé la vieille nature avec ses pratiques et revêtu la nature nouvelle qui se renouvelle en vue d’une pleine connaissance selon l’image de celui qui l’a créée » (v.9–10). Remarquez particulièrement l’expression « nature nouvelle ». L’honnêteté est un vêtement à porter chaque jour. Prenez la vérité comme modèle, toute la vérité et rien que la vérité, et demandez à Dieu de vous aider. Pensez la vérité. Regardez la vérité en face. Aimez la vérité. Poursuivez la vérité. Marchez dans la vérité. À partir d’aujourd’hui, décidez d’être toujours honnête.