Nous avons tous une telle envie de diriger notre pro­pre vie mais par­fois aus­si celle des autres que nous devenons des experts en manip­u­la­tion. Ce désir de con­trôle se traduit par dif­férents com­porte­ments. En voici six que vous devez con­naître et éviter si vous voulez entretenir de bonnes rela­tions : 1) Le chan­tage émo­tion­nel. « Fais ce que je veux ou je vais me met­tre en colère et cra­quer ». 2) La cul­pa­bil­ité. « Com­ment peux-tu agir ain­si après tout ce que j’ai fait pour toi ? » 3) La mal­adie sans fin. « Ne m’én­erve pas. Tu ne vois pas que je me sens mal ? » 4) Le sec­ours d’outre-tombe. « Ton regret­té père aurait été d’ac­cord avec moi ». 5) La révéla­tion divine. « Dieu m’a dit que tu devais faire ce que je veux ». 6) L’hu­mil­i­a­tion. « Fais ce que je veux ou je t’embarrasse devant tout le monde ». Voilà des out­ils puis­sants que nous util­isons pour faire pli­er les autres à notre volon­té. Plus encore que les adultes, les ados peu­vent être les cham­pi­ons de la manip­u­la­tion, surtout s’ils sont per­tur­bés. « J’en ai telle­ment envie que je ferais n’im­porte quoi pour l’avoir, quitte à me faire du mal ». Voilà qui sonne comme un appel à l’aide et qui con­stitue le pire cauchemar de bien des par­ents d’a­dos. La manip­u­la­tion est un jeu ouvert à tous, jusque dans l’in­tim­ité de votre pro­pre foy­er. Mais ceux qui s’y livrent le payent cher en con­flit, haine et ressen­ti­ment. La Bible nous donne la solu­tion : « Par amour frater­nel, ayez de l’af­fec­tion les uns pour les autres ; par hon­neur, usez de préve­nances récipro­ques ».