159 Partages

Vous n’aurez jamais une seconde chance de faire une bonne première impression. Votre message aura beau être merveilleux et indispensable à celles et ceux qui vous écoutent, un coup d’œil à votre visage peut vous mettre les gens à dos avant même que vous ayez prononcé une parole. N’avez-vous jamais remarqué combien de personnes ont de mauvais souvenirs de leur parcours au sein de l’église ? Elles se souviennent de ces visages fermés, austères, sentencieux, qui condamnaient le monde entier. Quel mauvais service rendu à Dieu ! Une petite fille voit une mule faire la tête dans un pré. Elle caresse son museau et lui dit : « T’en fais pas, ma tante aussi va à l’église ! » Jésus a dit : « Je suis le bon berger ». Le mot « bon » vient du grec « kelos », qui signifie « charmant, séduisant, engageant ». C’est l’attitude de Jésus qui de tout temps a gagné les cœurs ! Les gens sont convaincus à 7% par nos propos, à 38% par notre manière de les dire, et à 55% par ce qu’ils perçoivent dans notre attitude. Curieusement, plus de 90% de notre langage corporel ne correspond en rien à ce que nous disons réellement ! Si vous pensez que la communication n’est qu’une histoire de mots, vous faites fausse route, et il est probable que vous aurez du mal à vous connecter aux autres. Un jour un proche d’Abraham Lincoln recommande un ami pour un poste. Lincoln le reçoit mais décline sa candidature. Interrogé, il répond : « Je n’ai pas aimé l’expression de son visage. » L’ami proteste : « C’est pas juste, on a la tête qu’on peut. » Et Lincoln répond : « Erreur, passé un certain âge, on a celle qu’on s’est forgée avec les ans. » Qu’en est-il pour vous ?