"Toutes les nuits j'attends votre e-mail à 1h du matin pour écouter la méditation de Bob Gass et je la partage sur les réseaux sociaux. Ces méditations en fortifient beaucoup et je remercie Dieu !" Philippe Je fais un don

Un spé­cial­iste de la Bible écrit : « Les pres­sions de notre époque ont con­duit bien des chré­tiens à s’empêtrer dans la toile du plus com­mun des péchés, et pour­tant le plus fati­gant  : l’inquiétude. Il est fort prob­a­ble que ce matin au réveil, avant de faire quoi que ce soit, vous vous êtes chargé(e) de votre vieux sac à dos d’angoisse. Au lieu d’alléger votre esprit par une prière, vous le lestez par de l’anxiété. Quelle hor­ri­ble habi­tude ! Jésus défie ses dis­ci­ples avec cette ques­tion : “Qui de vous, par ses inquié­tudes, peut ajouter une seule coudée à la durée de sa vie ?” (Mt 6.27). L’inquiétude ne résout rien. Elle provoque agi­ta­tion et incon­fort, et si on la nég­lige, cette vague d’anxiété peut se chang­er en vraie tem­pête d’é­mo­tions. Ajoutez un peu d’imagination et de créa­tiv­ité, et vos pires craintes s’impriment en haute déf­i­ni­tion sur l’écran de votre vie. Le stress engen­dré par les soucis épuise votre énergie, acca­pare vos pen­sées et vous enlève votre paix… On se tra­casse à pro­pos de tout et de rien. Cer­taines per­son­nes ont une liste inter­minable de prob­lèmes qui ali­mente leur addic­tion à l’inquiétude. Mal­gré son peu d’attrait, cette addic­tion est sou­vent l’objet de plaisan­ter­ies. J’ai enten­du des gens avouer en souri­ant : “Si je n’ai pas de sujet d’inquiétude, je m’inquiète de ne pas en avoir !” L’anxiété est dev­enue un passe-temps qu’on se plaît à haïr. Pire encore, on la trans­met à ses enfants. Avec des mines décon­fites et des pro­pos pes­simistes, on les rend maîtres dans l’art de l’anxiété. » Alors quelle est la réponse ? « Ne vous inquiétez de rien, mais priez pour tout ».

"Je suis très reconnaissante pour la radio PHARE FM et le fascicule Parole du Jour. Je vous écoute tous les jours. Combien de fois Dieu m’a parlé au travers des écrits et de messages à la radio. Merci !" Christelle Je fais un don