Le Psalmiste écrit : « Heureux tous les fidèles du Seigneur, ceux qui suivent le chemin qu’il a tracé ! Le résultat de ton travail, c’est toi qui en profiteras. Heureux seras-tu, comme tout ira bien pour toi ! Chez toi, ta femme sera comme une vigne fertile, et tes fils, autour de ta table, comme de jeunes oliviers. Voilà comment sera béni l’homme qui est un fidèle du Seigneur » (v.1-4). Dans un climat favorable, la vigne pousse toute seule. Elle produit une abondance de grappes d’où est tiré le vin. Et dans la Bible, le vin représente la joie et la fête. C’est la même chose dans votre foyer. En tant que mari, Dieu vous tient responsable du climat que vous créez, dans lequel votre femme et vos enfants connaîtront bénédictions et prospérité. Vous devez donc passer assez de temps à la maison pour créer et maintenir une température idéale. Lorsque vous êtes rarement chez-vous, c’est impossible, parce que votre absence ne fait que frustrer votre épouse et réduire sa confiance en elle. Lorsqu’elle doit passer après votre carrière, vos activités sportives et vos amis, sans parler de vos programmes télé, vous ne bâtirez jamais une grande relation de couple. Pour connaître les besoins de votre femme, vous devez lui accorder du bon temps. Si vous voulez découvrir son vrai potentiel et juste savoir combien elle est merveilleuse, instaurez le bon climat au domicile. Une femme a plaisanté : « Je n’ai jamais su ce qu’était le vrai bonheur avant d’épouser mon mari, maintenant il est trop tard ! » Voilà qui ne devrait pas vous arriver. Vous pouvez créer un climat qui vous fera tous les deux apprécier la vie.