Le ministère de Paul commence lorsqu’il rencontre Jésus sur le chemin de Damas. Dans cette confrontation humiliante pour l’homme qu’il est alors, le Seigneur lui dit : « Lève-toi, tiens-toi sur tes pieds. Voici en effet pourquoi je te suis apparu : je te destine à être serviteur et témoin de ce que tu as vu de moi et de ce pour quoi je t’apparaîtrai encore. Je te délivrerai de ce peuple et des non-Juifs, vers qui, moi, je t’envoie, pour leur ouvrir les yeux, afin qu’ils se tournent des ténèbres vers la lumière » (v.16–18, NBS). Pour réussir vraiment dans son appel et son ministère, Paul doit d’abord être délivré de la peur que lui inspirent les gens, à la fois ceux qui le connaissent bien et ceux qu’il n’a encore jamais rencontrés. Il faut qu’il soit débarrassé du besoin d’être approuvé par les autres. En clair, Dieu dit à Paul : « Tu es juste un facteur. Certains jours les gens vont aimer ce que tu leur apportes, d’autres jours ils vont détester. Tu dois malgré tout distribuer le courrier. Alors je te libère de la peur du rejet et du besoin d’approbation. » Dieu vous a‑t-il appelé(e) à faire un travail précis ? Craignez-vous de vous tromper ? Aucun doute, vous le ferez ! Vous souciez-vous des critiques à venir ? Elles font partie du jeu ! Les gens trouveront mille et une manières de vous décevoir, mais si vous êtes déterminé(e) à faire la volonté de Dieu, priez : « Seigneur, délivre-moi du bon vouloir des gens, afin que je puisse partager avec eux ce que tu m’as donné. » Puis mettez-vous au boulot !