Jésus affirme : « Si quelqu’un dit à cette mon­tagne : “Ôte-toi de là et jette-toi dans la mer”, et s’il ne doute pas en son cœur, mais croit que ce qu’il a dit arrive, cela lui sera accordé. C’est pourquoi je vous dis : tout ce que vous deman­dez en pri­ant, croyez que vous l’avez reçu, et cela vous sera accordé » (v.23–24). Certes, Jésus n’a pas déplacé physique­ment la moin­dre mon­tagne durant son min­istère, alors de quoi par­le-t-il ici ? Des prob­lèmes ren­con­trés dans la vie ! Notez cette chose essen­tielle : il n’évoque qu’à une seule reprise le besoin de foi, et à trois repris­es le besoin d’exprimer sa Parole. Pourquoi ? Si la foi ne suf­fit pas pour déli­er la langue et proclamer la Parole de Dieu, elle sera de même inca­pable de déplac­er une mon­tagne ! La Bible dit : « La foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la parole du Christ » (Ro 10.17). Quelque chose d’extraordinaire se passe lorsque vous ver­balisez la Parole de Dieu. Vos oreilles l’entendent, vos pen­sées se renou­vel­lent, vos pri­or­ités changent, et la foi, une des choses à laque­lle Dieu est sen­si­ble, grandit en vous. Si vous restez ferme dans cette foi, ne cédez aucun ter­rain et ne cessez de proclamer la Parole, alors votre mon­tagne com­mencera à se déplac­er. Aus­si longtemps que vous resterez fidèle à votre juge­ment humain, la mon­tagne ne bougera pas d’un pouce. Mais si vous comptez sur les promess­es de Dieu et déclarez : « Je ne sais ni quand ni com­ment, mais je sais que tu vas dis­paraître au nom de Jésus », votre mon­tagne bougera !