Jésus affirme : « Si quelqu’un dit à cette montagne : “Ôte-toi de là et jette-toi dans la mer”, et s’il ne doute pas en son cœur, mais croit que ce qu’il a dit arrive, cela lui sera accordé. C’est pourquoi je vous dis : tout ce que vous demandez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et cela vous sera accordé » (v.23–24). Certes, Jésus n’a pas déplacé physiquement la moindre montagne durant son ministère, alors de quoi parle-t-il ici ? Des problèmes rencontrés dans la vie ! Notez cette chose essentielle : il n’évoque qu’à une seule reprise le besoin de foi, et à trois reprises le besoin d’exprimer sa Parole. Pourquoi ? Si la foi ne suffit pas pour délier la langue et proclamer la Parole de Dieu, elle sera de même incapable de déplacer une montagne ! La Bible dit : « La foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la parole du Christ » (Ro 10.17). Quelque chose d’extraordinaire se passe lorsque vous verbalisez la Parole de Dieu. Vos oreilles l’entendent, vos pensées se renouvellent, vos priorités changent, et la foi, une des choses à laquelle Dieu est sensible, grandit en vous. Si vous restez ferme dans cette foi, ne cédez aucun terrain et ne cessez de proclamer la Parole, alors votre montagne commencera à se déplacer. Aussi longtemps que vous resterez fidèle à votre jugement humain, la montagne ne bougera pas d’un pouce. Mais si vous comptez sur les promesses de Dieu et déclarez : « Je ne sais ni quand ni comment, mais je sais que tu vas disparaître au nom de Jésus », votre montagne bougera !