Tous les soirs, Mary est battue par son père lorsqu’il rentre du bar, ivre et en colère. Alors à la première occasion, elle s’enfuit de la maison. Avec le temps, la plupart des blessures physiques guérissent, mais les blessures morales peuvent durer toute la vie. Elles peuvent enfermer les gens dans la douleur du passé et leur coûter des relations précieuses. Même ceux qui les aiment peuvent se lasser et être désespérés de ne jamais les voir aller mieux malgré leurs efforts pour les aider. Reconnaissez-vous un de vos proches ? Êtes-vous directement concerné(e) ? Voulez-vous guérir et retrouver la joie ? C’est possible. Mary l’a réussi lorsqu’elle a décidé de pardonner à son père et de prier pour lui. Alors elle a retrouvé son intégrité spirituelle et mentale. Ainsi, à force de pardon et de prières, elle a fini par se libérer des vieux souvenirs douloureux. Jésus a dit : « Priez pour ceux qui vous maltraitent ». La maltraitance, vous ne la provoquez pas, vous ne la méritez pas, et sans doute n’en comprendrez-vous jamais les motifs. Voilà pourquoi Jésus a prié sur la croix : « Père pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font » (Lu 23.34). Pour autant cela ne dédouane pas la personne qui vous a offensé(e). Elle se sentira coupable de ses actes, et ne trouvera pas la paix avant de se tourner vers Dieu pour obtenir son pardon. Mais vous aurez la paix ! Si vous décidez de pardonner à la personne qui vous a blessé(e) et de prier pour elle, vous reprenez des forces et vous revivez.