Faire une onction signifie « verser et frotter ». Dans l’Ancien Testament, on versait et frottait de l’huile sur la tête d’un prêtre, pour symboliser l’Esprit de Dieu sur lui pendant qu’il accomplissait ses tâches quotidiennes. Revenons maintenant à notre époque et relisons ce verset : « L’onction que vous avez reçue de lui demeure en vous ». Demeurer veut dire occuper les lieux et y vivre. Autrement dit, vous êtes une maison pour l’Esprit de Dieu. S’il vit en vous, tous les domaines de votre vie en sont affectés. Essayez d’imaginer tous les avantages à en tirer dans vos relations, votre carrière, votre santé, vos décisions, vos combats, votre mariage ou votre ministère. Imaginez l’impact sur votre stress et la gestion de vos problèmes. De plus, cette onction qui « demeure » en vous peut se transmettre aux autres. Lorsque vous citez à quelqu’un des versets bibliques pleins de bonté et d’encouragement, ils resteront toujours d’actualité longtemps après votre départ, car ils sont imprégnés de la présence de Dieu. Dans l’Ancien Testament, Dieu dit à Moïse : « Tu parleras aux Israélites et tu diras : ce sera pour moi l’huile de l’onction sainte dans toutes vos générations » (Ex 30.31). « Vos générations ! » ça veut dire que vos enfants et petits-enfants peuvent aussi recevoir l’onction de l’Esprit de Dieu. Le Psalmiste dit : « Je suis arrosé d’une huile fraîche » (Ps 92.11). Priez chaque matin au réveil : « Seigneur, donne-moi aujourd’hui une onction nouvelle. » Puis sortez et touchez les autres avec cette onction !