Avant de devenir apôtre, Pierre était pêcheur. Sa famille était pro­prié­taire d’une flotte de bateaux de pêche, et il pen­sait sans doute devoir repren­dre l’affaire famil­iale à la mort de son père. Mais si le Seigneur a un plan pour votre vie, il vien­dra vous chercher là où vous êtes ! Voyez ce fasci­nant dia­logue entre Jésus et Pierre : « Vous, leur dit-il, qui dites-vous que je suis ? Simon Pierre répon­dit : Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. Jésus reprit la parole et lui dit : Tu es heureux, Simon, fils de Jonas ; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais mon Père qui est dans les cieux. Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâti­rai mon Église » (v.15–18). Retenez la leçon. Lorsque vous décou­vrez qui est Jésus et ce qu’il a fait pour vous, vous apprenez qui vous êtes et ce qu’il vous a appelé à faire pour lui. Vivre, c’est bien plus que tra­vailler trente-cinq heures heb­do­madaires pen­dant quar­ante ans, pren­dre sa retraite avec une mon­tre en or, touch­er une pen­sion et jouer avec ses petits-enfants. Tout comme per­son­ne au monde n’a les mêmes gènes que vous, nul n’a le même des­tin que le vôtre. Mais pour le com­pren­dre et l’accomplir, « il faut que vous naissiez de nou­veau » (Jn 3.7). Jésus a dit devant le tombeau de Lazare : « Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort » (Jn 11.25). Et celui qui a ressus­cité Lazare peut aus­si vous don­ner la vie spir­ituelle. Cherchez-le et il vous dira qui vous êtes vrai­ment.