Parole du Jour
Parole du Jour 
Ne perdez pas de vue votre objectif
/

Pour réus­sir dans la vie, voici trois obsta­cles à sur­mon­ter. 1) L’épuisement. Dans une course de fond, les coureurs qui com­men­cent à man­quer d’air ter­mi­nent leur par­cours grâce à leur sec­ond souf­fle. Alors, son­dez votre cœur et exam­inez votre engage­ment. La Bible dit : « N’a­ban­don­nez donc pas votre assur­ance qui com­porte une grande récom­pense ! Vous avez en effet besoin de per­sévérance, afin qu’après avoir accom­pli la volon­té de Dieu, vous obte­niez ce qui vous est promis » (Hé 10.35–36). 2) La crainte. Voici qua­tre pro­fils divers : a) les indif­férents. Ils n’ont ni objec­tifs et ni engage­ment. b) les hési­tants. Ils ne sont pas sûrs d’atteindre leurs objec­tifs et ne pren­nent donc aucun risque. c) les incon­stants. Ils se lan­cent bien dans un pro­jet mais aban­don­nent quand ça se com­plique. d) les opiniâtres. Ils se fix­ent des objec­tifs, s’y enga­gent et sont dis­posés à en pay­er le prix. Où vous situez-vous ? Il y aura tou­jours en nous à la fois de la crainte et de l’assurance. Mais c’est l’option choisie qui déter­mine la réus­site ou l’échec. 3) La suff­i­sance. Un homme d’affaires prospère a déclaré : « Tant qu’on est vert, on grandit. Une fois mûr, on com­mence à pour­rir. » La sagesse voudrait que l’on mar­que une pause de temps à autre pour se rafraîchir, se renou­vel­er intérieure­ment et se recen­tr­er. Mais atten­tion à ne pas se repos­er sur ses lau­ri­ers ! Il suf­fit d’imiter Paul : « Je fais une chose : oubliant ce qui est en arrière et ten­dant vers ce qui est en avant, je cours vers le but pour obtenir le prix » (Ph 3.13–14).