Si vous subis­sez une attaque spir­ituelle, il faut vous entour­er de guer­ri­ers. Ils ont l’expérience du com­bat spir­ituel et savent com­ment faire face à l’En­ne­mi. Ils ont des straté­gies éprou­vées, affichent une foi tenace et dis­ent : « Si Dieu est pour nous, qui sera con­tre nous ? » (Ro 8.31). En fait, les gens de guerre sont les gens de la Parole. Ils savent manier l’épée de l’Esprit, qui est la Parole de Dieu, et s’en ser­vent pour vain­cre Satan (voir Ep 6.17). Ils n’hésitent pas à inve­stir le camp de l’Ennemi pour repren­dre tout ce qu’il a volé (voir 1S 30.8). Quand tout va bien, tout le monde est là, mais prenez grand soin de ceux qui sont là quand tout va mal, et cul­tivez leur ami­tié. La Bible dit : « Un frère est là pour aider dans la détresse » (Pr 17.17). Com­prenez-vous ? Ils sont nés pour le com­bat ! Ils ne sont pas juste forts dans la foi, ils sont forts dans la bataille. Et vous ne trou­verez pas néces­saire­ment ces per­son­nes sur l’estrade ou dans le chœur ; elles ne son­nent pas de la trompette, ne bran­dis­sent pas de ban­deroles et ne recherchent pas les bravos. Mais elles savent com­ment abor­der hardi­ment le trône de la grâce et réclamer les promess­es de Dieu (voir Hé 4.16). Josué ayant con­quis Jéri­cho, Dieu lui dit : « Prends avec toi tous les gens de guerre, lève-toi, monte con­tre Aï. Vois, j’ai livré en ta main le roi d’Aï et son peu­ple, sa ville et son pays ». Êtes-vous engagé(e) dans une bataille aujourd’hui ? Alors entourez-vous de guer­ri­ers.