Une nuit de 1912, le Titanic, le plus grand paquebot du monde considéré comme insubmersible, heurte un iceberg et sombre dans l’eau glacée de l’Atlantique. De nombreuses personnes périssent. On assiste à des scènes de douleur et d’angoisse devant les bureaux de la White Star à Liverpool lorsque les amis et parents de ceux qui se trouvaient à bord du navire naufragé se pressent devant le bâtiment. De chaque côté de l’entrée principale, une liste est affichée, l’une indiquant « Rescapés », l’autre « Décédés ». Régulièrement, un employé sort un papier à la main. À l’annonce du nom qui y figure, un silence de mort règne parmi la foule alors que les proches de la personne disparue attendent de savoir de quel côté il sera inscrit. Le jour de la crucifixion de Jésus, Dieu a regardé du haut du ciel et écrit : « Sauvés » sur la croix et s’est mis à inscrire des noms dans « Le livre de vie de l’Agneau ». Le message de la croix n’a pas changé. Nul besoin d’être savant pour le comprendre. En fait, la plupart de ceux qui viennent à Christ ne savent pas grand chose de la Bible. Ils savent juste qu’ils ont besoin d’un Sauveur et que Dieu les aime. Pour avoir la vie éternelle il suffit de se repentir de son péché et de mettre sa confiance en Jésus. À l’instant même, Dieu inscrit votre nom dans « le livre de vie de l’Agneau » et vous devenez un membre de sa famille, avec l’assurance d’avoir une place dans le ciel. Et ça peut vous arriver aujourd’hui.