Encore une fois, ce que vous croyez au sujet de Dieu et l’argent va déter­min­er la con­fi­ance que vous lui accordez. En voulant davan­tage pour rivalis­er avec votre voisin ou vous van­ter de vos pos­ses­sions, n’espérez pas que Dieu bénisse vos pro­jets. La Bible dit : « Dieu résiste aux orgueilleux, mais il donne sa grâce aux hum­bles » (Ja 4.6). L’humilité dit : « Seigneur, tout ce que j’ai vient de toi. Et tout ce dont j’aurai besoin vien­dra de toi. » Avant de deman­der plus à Dieu, vous devez savoir si vos moti­va­tions sont bonnes. Dans ce cas vous pou­vez vous appuy­er sur ces ver­sets : « Celui qui sème peu moisson­nera peu, et celui qui sème en abon­dance moisson­nera en abon­dance. Que cha­cun donne comme il l’a résolu en son cœur, sans tristesse ni con­trainte ; car Dieu aime celui qui donne avec joie. Et Dieu a le pou­voir de vous combler de toutes sortes de grâces, afin que, pos­sé­dant tou­jours à tous égards de quoi sat­is­faire à tous vos besoins, vous ayez encore en abon­dance pour toute œuvre bonne, selon qu’il est écrit : Il a répan­du ses bien­faits, il a don­né aux indi­gents ; sa jus­tice sub­siste à jamais. Celui qui four­nit de la semence au semeur, et du pain pour sa nour­ri­t­ure, vous fourni­ra et vous mul­ti­pli­era la semence, et il aug­mentera les fruits de votre jus­tice. Vous serez de la sorte enrichis à tous égards en vue de toute espèce de libéral­ité » (2Co 9.6–11). À qui Dieu donne-t-il de la semence ? À ceux qui sèment, non à ceux qui amassent. Quand Dieu mul­ti­plie-t-il votre semence ? Quand vous semez pour attein­dre ses objec­tifs.