Avant de détru­ire Sodome, Dieu a envoyé deux anges pour sauver Loth et sa famille. Leurs instruc­tions étaient claires : « Ne regarde pas der­rière toi et ne t’ar­rête pas dans toute la plaine ; échappe-toi vers la mon­tagne, de peur que tu ne suc­combes » (Ge 19.17). Mais « la femme de Loth regar­da en arrière et devint une stat­ue de sel » (v.26). Jésus rap­pelle cet épisode en quelques mots : « Sou­venez-vous de la femme de Loth ». Voici deux leçons à retenir : 1) Ne regardez pas en arrière en regret­tant votre vie d’avant. Ce qui était péché autre­fois l’est encore aujour­d’hui. « Mais cha­cun est ten­té, parce que sa pro­pre con­voitise l’at­tire et le séduit. Puis la con­voitise, lorsqu’elle a conçu, enfante le péché ; et le péché, par­venu à son terme, engen­dre la mort » (Ja 1.14–15). 2) Ne regret­tez pas vos erreurs. Les deux gen­dres de Loth avaient ignoré les mes­sages des anges et les sup­pli­ca­tions de leur beau-père, ils sont donc restés en arrière. Peut-être est-ce pour cela que sa femme s’est retournée. Mais ce fut fatal, et c’est encore fatal main­tenant. Ne ressas­sez pas les regrets du passé. Ne vous attardez plus sur les blessures infligées par les autres. Ôtez vos yeux du rétro­viseur et regardez la route devant vous. Dieu vous réserve de grandes choses ; c’est la rai­son de votre com­bat dans la vie. Jésus com­pare Satan à un « voleur » (voir Jn 10.10). Il vous a déjà volé trop de choses ; ne lui lais­sez plus rien vous dérober. Aujour­d’hui, soumet­tez votre vie à Christ, et voyez ses béné­dic­tions venir.