Le changement vient à travers l’engagement. Lorsque Jacob réalise qu’il lutte avec un ange du Seigneur, il dit : « Je ne te laisserai point partir sans que tu me bénisses ». Il prend là un engagement. Jacob est engagé et obstiné. Il insiste jusqu’à obtenir satisfaction. Tout comme vous, il déteste la situation dans laquelle il est empêtré. Il en est frustré et déprimé. Mais il s’engage totalement à insister jusqu’à ce que Dieu retourne la situation à son avantage. Lorsque Dieu capte notre attention à travers une crise, il peut ne pas la résoudre tout de suite. Parfois il attend de voir à quel point nous sommes motivés. Nous sommes tellement conditionnés à l’instantané pour tout : restauration rapide, Internet haut-débit, réussite éclair. Dès qu’une prière n’obtient pas une réponse immédiate ou un revirement soudain, nous disons : « Laisse tomber, Seigneur ! » En réalité vous n’êtes pas tombé(e) dans le pétrin du jour au lendemain, tout comme vous n’en sortirez pas aussi vite. Dieu doit parfois enlever vos faiblesses une par une. Des experts prétendent qu’il faut faire une même chose chaque jour pendant six semaines pour qu’elle devienne une habitude. Pensez-y pour développer l’habitude de prier et lire la Bible au quotidien, ou réapprendre à aimer votre conjoint. Six semaines, c’est quarante-deux jours, plus d’un millier d’heures, et Satan vous combattra à chaque minute. Alors, que faire ? Passer du temps avec Dieu. « Ceux qui espèrent en l’Éternel renouvellent leur force. Ils prennent leur vol comme les aigles ; Ils courent et ne se lassent pas. Ils marchent et ne se fatiguent pas » (Esa 40.31).