Il nous arrive à tous de déprimer, même au lendemain d’un succès. Les psychologues disent qu’à chaque haut correspond un bas. Parfois on déprime à cause de gens qui nous ont déçus. Ils ont trahi notre confiance et nous ont fâchés. La perte d’un emploi n’est pas qu’une perte financière, mais aussi une perte d’identité et de confiance en soi. La déprime a souvent une cause physique. Le manque de sommeil, de nourriture équilibrée et d’exercice nous épuisent. Ou alors le problème est d’ordre chimique. Notre santé dépend de celle des neurotransmetteurs dans notre cerveau. S’ils vont bien, nous aussi. Mais si certains d’entre eux, comme la sérotonine et la dopamine, sont absents, déficitaires ou mal dosés, notre forme diminue. Dans ce cas, un médicament peut s’avérer nécessaire pour rétablir l’équilibre. Enfin il y a les causes spirituelles. Jésus a dit que Satan « ne vient que pour voler et tuer et détruire » (Jn 10.10). Voilà pourquoi la Bible dit : « Revêtez‐vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les manœuvres du diable. Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les principautés, contre les pouvoirs, contre les dominateurs des ténèbres » (Ep 6.11–12). La guerre spirituelle est souvent à la base de nos problèmes ou alors elle les exacerbe. Alors chaque matin, au moment de vous habiller, assurez‐vous de revêtir toutes les armes de Dieu pour qu’elles vous protègent tout au long du jour. Si vous êtes au plus bas, c’est de cette façon que vous vous relèverez.