Lorsqu’Élie est au plus bas, Dieu lui annonce deux choses : 1) « Sors et tiens‐toi sur la montagne devant l’Éternel ». Il aide Élie à oublier ses problèmes pour ne plus penser qu’à Dieu. Si vous voulez que Dieu parle à votre oreille, tendez‐la vers lui. Donnez‐lui votre cœur, il saura le servir. Voilà pourquoi la lecture de la Bible est cruciale. Si la vie vous a fait chuter et que vous êtes prêt(e) à vous relever, emparez‐vous de la Parole de Dieu, réclamez ses promesses, demandez‐lui de l’aide et parlez‐lui clairement. 2) « Tu donneras l’onction à Élisée […] comme prophète à ta place » (v.16). Ne vous concentrez plus sur vous et cherchez à aider quelqu’un d’autre. Vous n’êtes pas seul(e) au monde à avoir des problèmes. Il y a des gens plus mal lotis que vous. Ils ont besoin de quelqu’un comme vous qui pourra le cas échéant leur dire qu’il les comprend et partage leurs émotions. Ils ont besoin de vous pour les entraîner, les encourager. Si vous voulez que le brouillard de la dépression se lève, arrêtez de regarder dans le miroir et commencez à regarder par la fenêtre. On a demandé au célèbre psychiatre Karl Menninger : « Que conseilleriez‐vous à une personne en proie à la dépression et au malheur ? » Il a répondu : « Fermer la porte derrière elle. Traverser la rue. Trouver quelqu’un dans le besoin et faire quelque chose pour l’aider. » C’est tellement simple, et pourtant on passe toujours à côté ! En fait, aider les autres c’est s’aider soi‐même.