322 Partages

Pouvez‐vous imaginer ce que ces enfants ont ressenti lorsque Jésus a réprimandé ses propres disciples pour les avoir repoussés et leur a dit : « Venez à moi » ? Combien de destins ont été changés ce jour‐là parce qu’il aimait ces petits et leur accordait du temps ? Ce qu’il leur a donné, chaque enfant en a besoin et le mérite : l’estime de soi et la dignité de pensée et d’opinion. Quand vous m’écoutez, ça veut dire que ce que je dis est important, et mieux encore, que je suis important pour vous. Après avoir entendu pendant des années des mots tels que : « Ne me dérange pas…Tais-toi !…Je n’ai pas le temps », un enfant voit peu à peu disparaître sa créativité et sa confiance. Vous imaginez‐vous vivre sans ces qualités ? Vous dites : « Mais j’ai tant de choses à faire ! » Peut‐être, mais certainement moins que Jésus, qui a pu prendre du temps pour les enfants. À bon entendeur, salut ! Aujourd’hui les prisons regorgent d’enfants qui ont commis des crimes d’adultes. En se penchant sur leurs cas, on constate que parce qu’ils n’ont jamais appris à exprimer leurs émotions de manière constructive, ils ont fini par exploser ! L’enfant qui a cassé son jouet avec un marteau va plus tard taper son poing contre le mur ou frapper sa femme. Il sera grand, mais sa tête lui enverra les mêmes messages : personne n’écoute, personne ne comprend, personne ne s’en soucie. C’est grave. Et surtout ne pensez pas que c’est aller trop loin. Revoyez vos priorités à la maison. Faites ce qu’il faut et vous aurez de merveilleux souvenirs. Ne le faites pas et vous n’aurez que des regrets.