Examinons les différents engagements. 1) L’engagement au travail. Autrefois, les employeurs appréciaient leurs ouvriers et les ouvriers leurs employeurs. Aujourd’hui, le lieu de travail devient de plus en plus un lieu de tension où les employés en veulent à leurs patrons et font le minimum syndical, alors que les patrons sont exigeants et croient que leurs employés sont à leur service. Dieu demande un engagement mutuel. La Bible dit à propos des patrons : « Servez‐les de bon gré comme si vous serviez le Seigneur et non les hommes » (Ep 6.7). Si vous êtes un patron, notez que vous représentez Dieu. 2) L’engagement dans l’église. Trop de gens ont une approche désinvolte de l’église. Ils y prennent ce qui leur plaît et ignorent le reste. Jésus a dit : « je bâtirai mon Église » (Mt 16.18). Être membre implique des relations solides entre croyants dans lesquelles on accepte d’encourager, nourrir, protéger, chérir, prier les uns pour les autres et remplir ensemble une mission (voir 1Co 12.12–31). 3) L’engagement envers le Christ. Jésus s’est totalement engagé envers nous à travers sa naissance, sa vie, ses souffrances, sa crucifixion et sa mort. Et il nous demande un engagement radical envers lui. « Puis il dit à tous : si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui‐même, qu’il se charge chaque jour de sa croix et qu’il me suive ». Ça signifie qu’on ne doit pas continuer à suivre ses propres désirs et sa volonté, mais suivre le Seigneur, ses désirs et sa volonté. Voilà un engagement radical, et ce que Dieu exige de vous.