Cette reddition vous offrira une puissance que vous ne trouverez nulle part ailleurs. Elle vous donnera une liberté que vous n’auriez jamais connue autrement. Les douze étapes de leur programme permettent aux alcooliques de se libérer de leur addiction. Mais dans laquelle des douze est-il dit : « Maintenant, essaye vraiment fort de ne pas boire » ? Où est-il même dit : « Maintenant, décide de renoncer à boire » ? Étonnamment, ce formidable outil contre nos dépendances les plus fortes ne demande jamais aux gens de décider par eux-mêmes. Au lieu de mobiliser la volonté, ses adeptes soumettent leur volonté à Dieu. Si vous essayez de résoudre le problème par votre volonté, c’est lui qui vous vaincra. Mais si vous abandonnez votre volonté à Dieu, la délivrance devient possible. La reddition, que vous pensez être une défaite, s’avère être le seul moyen de gagner. Ça ne concerne pas seulement l’alcool et la drogue, mais le péché en général. Pourquoi notre volonté échoue-t-elle ? Confronté à la boisson, on pense « plus jamais », mais on recommence. Pourquoi ? Parce qu’on est souvent incapable de rappeler à sa conscience avec une force suffisante le souvenir de la souffrance et de l’humiliation d’un passé même récent… On oublie les conséquences qui résultent immanquablement du prochain verre. Et même si on y pense, cette idée floue est facilement remplacée par la vieille croyance usée que cette fois nous pouvons nous en occuper nous-mêmes. Voici donc votre parole du jour : rendez-vous à Dieu.