Pourquoi êtes-vous encore là ? Quand Jésus vous a sauvé(e), pourquoi ne vous a‑t-il pas sim­ple­ment emmené(e) au ciel auprès de lui ? Parce qu’il ne s’intéresse pas seule­ment à votre des­tinée finale, mais il veut faire une œuvre en vous et à tra­vers vous. Nous sommes impa­tients d’obéir à Dieu. Nous avons juste envie de fon­cer ! Mais il se passe sou­vent beau­coup de temps entre le moment où il nous appelle et celui où sa volon­té s’accomplit dans notre vie. Et tant que nous ne l’acceptons pas, nous ne sommes pas prêts à aller où que ce soit ! Il nous faut com­pren­dre que le par­cours est un proces­sus impor­tant. Pour Dieu il est vital de voir com­ment vous le vivez. Lui obéir à tra­vers de nom­breux aléas, épreuves et dif­fi­cultés est indis­pens­able à votre pré­pa­ra­tion. Dieu utilise votre chem­ine­ment pour vous enseign­er la foi, affin­er votre car­ac­tère et vous équiper pour des défis plus grands. En fait, si vous êtes en train de chercher la volon­té de Dieu, vous l’accomplissez déjà en par­tie. Dieu dit : « Je t’instruirai et te mon­tr­erai la voie que tu dois suiv­re ». Croyez bien que mal­gré les lacunes que vous déplorez encore, vous faites des pro­grès. Quelque chose est en train de se pass­er main­tenant. Votre foi grandit, votre patience se développe, vous faites face à vos doutes, les sur­mon­tez, et votre rela­tion avec Dieu s’approfondit. Il vous pré­pare à l’avance pour ce qu’il a prévu pour vous dans l’avenir. Oui, la lutte est dif­fi­cile, mais elle fait par­tie du proces­sus.