Un jour, un ami de Chuck Swin­doll entre dans son bureau pour lui dire « la vérité dans l’amour » (voir Ep 4.15). L’homme dit : « Je n’ai pas peur de te voir chuter morale­ment. Ce qui m’inquiète, c’est que tu finiss­es par accorder moins d’importance au temps passé avec Dieu et au temps passé à lire la Bible. Je t’exhorte à ne pas laiss­er cela se pro­duire ». Swin­doll prend ces paroles à cœur et rédi­ge 5 promess­es pour lui-même. Si vous voulez vrai­ment être dévoué(e) à Christ, vous devez, vous aus­si, les faire vôtres : « 1) Je promets de pour­suiv­re un tra­vail authen­tique et acharné dans la pré­pa­ra­tion de mes études. Ceux pour qui je suis appelé méri­tent tous mes efforts. 2) Je promets de garder mon cœur pour Dieu. Cela veut dire que je prierai sou­vent et avec fer­veur et lui resterai con­sacré, à lui et à ma voca­tion. 3) Je promets de ren­dre des comptes. Vivre une vie religieuse soli­taire n’est pas seule­ment anti-biblique mais dan­gereux. 4) Je promets de rester fidèle à ma famille. Ma femme, ain­si que mes enfants main­tenant adultes, méri­tent mon temps et mon affec­tion. 5) Je promets d’être moi-même. Pour con­tin­uer à rire et dire des choses par­fois un peu décalées, être un ami et faire quelques erreurs à l’occasion ». La deux­ième promesse, rester consacré(e) à Dieu, ne fait pas de vous quelqu’un de bizarre, de moral­isa­teur, d’antisocial ou de soli­taire. Non, cela fait de vous la meilleure ver­sion de vous-même et celui que Dieu veut que vous soyez.