Le monde ne va pas se consacrer à notre bonheur. Si nous acceptons ce fait, nous pourrons commencer à aller de l’avant. La plupart du temps, la vie ne se déroule pas comme prévu. Paul a écrit : « Quand je me rendrai en Espagne ; j’espère vous voir en passant ». Mais il n’est jamais allé en Espagne. Au lieu de ça il a fini en prison. Mais c’est de là qu’il a écrit ses épîtres. Donc, votre déception peut s’avérer être une satisfaction pour Dieu ! La Bible dit : « Le cœur de l’homme médite sa voie, mais c’est l’Éternel qui affermit ses pas » (Pr 16.9). N’êtes-vous pas content(e) que Dieu contrôle votre vie ? Laissez les philosophes débattre du sens de la vie. Concentrez‐vous juste sur la manière de la vivre ! Pourquoi vivre jusqu’à cent ans si le ressentiment et le regret vous empêchent d’en profiter ? Pourquoi en vouloir davantage, si vous perdez déjà le temps que vous avez ? Savez‐vous comment une huître fabrique une perle ? Lorsqu’un grain de sable pénètre dans sa coquille, l’huître l’enveloppe de couches successives de nacre. Ce qui fait dire à ce poète anonyme : « Quelle leçon remarquable, que ce grain de sable qu’une huître transforme en joyau. Que n’ai-je aussi changé sous ma peau, en perle tous ces imparfaits. » Dieu est à l’œuvre dans ce que vous vivez aujourd’hui, pour votre bien et pour sa gloire. Tout ce que vous avez à faire est de lui accorder votre confiance.